Les vêtements proposés par l'association sont nés dans "l'atelier Laboratoire" d'une demande d'un particulier pour une difficulté d'habillement.

 

Les raisons qui amènent les personnes à réfléchir sur l'ergonomie de leurs vêtements sont diverses, mais cette prise de conscience va faciliter leur vie, le premier pas est franchi. Quelles qu'en soit les raisons qui y amène.

 

Nous avons identifié avec l'expérience de l'association quatre cas de figure: le handicap, la maladie/ douleurs/ vieillesse, l'embonpoint/grossesse et l'accident. Pour illustrer ceci, la boutique propose des prototypes de vêtements qui ont été commandés par ces personnes en 2014 et qui peuvent être à nouveau, déclinés.

 

Le blouson adapté de Quentin :

Le handicap immobilise Quentin dans une coque sur un fauteuil. Ce jeune garçon a besoin de sortir pendant les moments collectifs de détente. Le blouson adapté lui a permis de retrouver ces moments, en rendant les séances d'habillages/déshabillages très rapides.

 

Le tee shirt adapté de Jeanne, elle vieillit avec plusieurs maladie. La maladie d'Alzeimer a particulièrement modifié son rapport au monde et s'habiller devient un moment difficile. Elle souffre d'une retractation au niveau des mains qu'elle maintien en permanence sur sa poitrine. Les mouvements d'épaules deviennent rares et douloureux. Nous avons proposé à Jeanne un tee shirt fermé dans le dos facilitant l'enfilage/ desenfilage de ses mains.

 

La serviette de Guy, l'embonpoint ne permet pas toujours de trouver des vêtements à sa taille. Outre les possibles variations de poids, trouver sa taille peut se révèler compliqué. la serviette est un accessoire que nous proposons en taille standard. Elle convient bien à un usage régulier car elle est facile d'entretien. Guy en a commandé une panoplie. 

 

Le pantalon de Christiane : le port quotidien d'une genouillère, d'un releveur de pied et d'une chaussette de contention a ammené Christiane a faire adapter son jean. Il s'ouvre très largement depuis la cheville jusqu'au genou, son appareillage est alors accessible. Romain a eu cette démarche en Août suite à un accident. Une prothèse de la clavicule rendait difficile les séances d'habillages/ déshabillages. Avec l'adaptation de ses tees shirts, il a pu se changer régulièrement sans toucher à la prothèse.